Les résultats…

Catégorie Populaire : N° 305 Austin Mini Sprint

Catégorie Sport : N° 317 Lagonda Continental Speed Torpedo

Catégorie Cabriolet : N° 324 Jaguar XK 120 OTS

Catégorie Américaine : N° 344 Cadillac Cabriolet

Catégorie Delahaye : N° 366 135 Roadster Figoni-Falaschi

Catégorie Luxe : N° 373 Renault Viva Grand Sport Cabriolet

…Et les photos de la soirée

Merci à Sean Dylan Williams pour cette superbe galerie

http://seandylanwilliams.com/concoursdelegance2017

L’origine des concours d’élégance en automobile

De tous temps, l’homme a cherché à améliorer le quotidien, à le rendre agréable. L’automobile en est un brillant exemple. Ce qui ne devait être qu’un outil pour aller d’un point A à un point B, a rapidement bénéficié d’une appropriation par des artistes pour le rendre beau, confortable et sensuel.

Apparu en France dans les années 20, le Concours d’Elégance en Automobiles est d’abord l’apanage des Dandy’s qui rivalisaient de raffinement et de distinction au volant de dispendieuses créations automobiles. Ces voitures toujours plus exubérantes, impressionnantes, inaccessibles, avaient pour certaines d’entre elles comme seule raison d’être le concours d’Elégance en Automobiles, en étant à la limite du conduisible sur route.

Ces chefs d’œuvre servent également d’écrin aux femmes comme fières représentantes de la Haute Couture. C’est finalement le rassemblement du Luxe à la Française, si célèbre à l’étranger.

Au fil des ans, le concept a évolué, en y intégrant des modèles populaires, et délaissant les toilettes de gala au profit de tenues plus classiques bien qu’étant tout autant authentiques.

Le concours d’élégance du Circuit des Remparts d’Angoulême

C’est ce que nous nous attachons à retracer au cours de ces deux heures de spectacle gratuit à la nuit tombée avec pas moins de 45 voitures et leurs équipages.

Le concours d’élégance en automobile à la différence du concours d’état vient juger de l’état général de la voiture mais essentiellement dans un contexte de présentation avec les propriétaires en tenues d’époques. Le strict respect des caractéristiques d’origine n’est pas indispensable tant que la présentation offerte est homogène et cohérente.

On s’engouffre dans la faille temporelle de plus d’un siècle de production, sous les commentaires chargés d’anecdotes croustillantes d’Igor Biétry.

Bref rappel pratique

Manifestation gratuite le vendredi 15/09 à partir de 20h45.

Quelques places assises sont réservées aux premiers arrivés.